AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesJeuxConnexion

Partagez | 
 

 L’école maternelle : pourquoi ne pas y mettre ses enfants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeffdu60

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: L’école maternelle : pourquoi ne pas y mettre ses enfants ?   Ven 29 Fév - 20:55

1. Tout petits, les enfants grandissent de manières extrêmement différentes. Les uns sauront marcher plus tôt mais auront plus de difficultés avec l’apprentissage de la parole ou celui de la propreté… A l’école maternelle, les enfants sont classés par âges, et, en fonction de cet âge, on exigera certaines compétences, et on les jugera d’après leur acquisition. A l’inverse, on ne tiendra pas compte des acquisitions de l’enfant si elles ne correspondent pas à son niveau.


2. L’école maternelle n’apporte rien au développement de l’enfant que les parents ne puissent apporter. Les activités qui y sont pratiquées visent pour la plupart à participer à un développement qui se fera naturellement avec des parents attentifs. Quant à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, il peut parfaitement se faire à la maison, surtout quand on constate les méthodes d’apprentissage de la lecture employées dans la plupart des écoles maternelles (globales à 200%), il vaut mieux, que l’enfant soit scolarisé ou non, que les parents s’en occupent.


3. L’école maternelle avait, en son début, pour seul but d’accueillir les enfants désœuvrés, traînant dans les rues. Elles sont apparues en 1770 sous le nom de « petites écoles à tricoter », sont devenues des « salles d’asile » en 1830 et n’ont été intégrées à l’école primaire qu’en 1886. On peut donc parler d’ «invention récente ».


4. La sociabilité de l’enfant ne passe pas par le fait de se retrouver avec 30 autres enfants de son âge. Le premier lieu de socialisation d’un enfant est sa famille, c’est là, avec ses parents et ses frères et sœurs, qu’il apprend les règles de la vie en société. Le nombre ne changera rien. De plus, lorsqu’on observe les relations qu’ont les enfants en maternelle, elles sont souvent mauvaises, ou peu existantes. Beaucoup d’enfants n’osent se joindre aux autres, préférant rester dans un coin, ou aller prendre la main de l’institutrice ou d’une aide maternelle pour aller se promener à travers la coure de récréation. Enfin, la socialisation d’une personne ne dépendra pas du nombre de personnes qu’il fréquentera enfant, mais des relations qu’il aura tout petit avec les personnes de son entourage. Une institutrice qui prend un enfant en grippe, des attaques venant d’autres enfants, peuvent faire énormément de mal.


5. A trois et quatre ans, les enfants ont un rythme qui leur est propre : certains ont plus besoin de sommeil, d’autres dorment très peu. A l’école maternelle, la sieste ne s’adapte pas forcement aux besoin de l’enfant. Elle est selon l’âge de l’enfant, pour les tout petits, petits et moyens dans certaines écoles, uniquement pour les tout petits et petits dans d’autres. Les horaires ne peuvent non plus être adaptés aux besoins de chaque enfant (ce qui est logique, quand une institutrice et une aide maternelle doivent elles seules gérer une classe de 32 élèves, de deux à cinq ans). Les enfants qui ont besoin de plus de sommeil doivent se contenter des horaires prévus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’école maternelle : pourquoi ne pas y mettre ses enfants ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gender : stricte application dans une école maternelle suédoise
» La Crau : la cantine d'une école maternelle saccagée
» Primaire : pourquoi je suis contre l'école le mercredi matin.
» Darcos au Sénat et l'école maternelle (vidéo)
» Intérêts pédagogiques des TICe en maternelle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« La vérité vous rendra libre » :: Famille et Education-
Sauter vers: