AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesJeuxConnexion

Partagez | 
 

 Reconnaissance du génocide Vendéen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JC Convenant

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Reconnaissance du génocide Vendéen   Ven 25 Avr - 20:19

Article d'Henry Renoul, paru le vendredi 9 mars dans Courrier de l'Ouest, Presse-Océan, L'Éclair, Vendée-Matin et Le Maine Libre.,
Hervé de Charette rejoint les députés signataires de la proposition de loi sur le Génocide Vendéen
L'ancien ministre des Affaires étrangères et, actuel député UMP des Mauges, Hervé de Charrette vient de contresigner la loi visant à "faire reconnaître" le génocide vendéen.
Rejoignant les huit députés signataires ( Lionnel Luca, Véronique Besse, Jérôme Rivière, Jacques Remiller, Joël Sarlot, Louis Guesdon, Hélène Tanguy, Bernard Carayon), du projet de loi déposé à la fin de la session parlementaire, Hervé de Charette prend position en faveur "du rassemblement mais sans oublier le passé. " J'ai toujours pensé que la république avait eu tord de ne pas reconnaître sa responsabilité dans les violences qui ont marqué la révolution française et dont ont été victime les populations de l'Anjou, de la Bretagne, du Poitou, de la Vendée ou de la Provence" déclare Hervé de Charrette. Il estime que "la proposition de loi de Lionnel Luca, député des Alpes Maritimes, va dans le sens d'un geste de conciliation et du rassemblement su pouvoir central en direction des héritiers des Vendéens".
Le panache de Charette
"Je porte avec fierté le nom de Charette, illustré avec panache par le roi de la Vendée dont ma famille a hérité le sens de la Patrie, du devoir, du service, de la foi " poursuit l'ancien ministre qui assure " transmettre à ses enfants et a ces proches ces valeurs familiales et vendénnes". Pour Hervé de Charette " il ne s'agit pas de réveiller de vielles haines, mais de ne pas oublier le passé. L'ancienne Vendée Militaire (Bocage vendeéen, pays de Bressuire, Mauges et Choletais, Vignoble nantais et Pays de Rezt) est :" Un pays moderne, doté de racines profondes, qui se tourne vers l'avenir". Le maire de Saint-Florent le Vieil, haut lieu de la mémoire vendéenne, n'oublie pas non plus que le premier acte de l'insurrection vendéenne a eu lieu dans sa ville élective, à l'endroit précis où il habite, "quand les gars des Mauges se sont opposés à la conscription. "J'y pense tous les jours et je veux que justice soit rendue aux familles des Mauges et de Vendée qui comptent toutes de nombreuses victimes", conclut-il sans haine mais avec émotion
Lire à ce sujet le livre de Reynald Sécher : La Vendée-Vengé, Le génocide Franco-Français - Edition Perrin - 351 pages - 23€
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reconnaissance du génocide Vendéen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le génocide vendéen.
» Génocide Vendéen - L'ombre d'un doute
» Rétablir la vérité sur le génocide vendéen causé par la Révolution française de 1789
» CATHELINEAU (Jacques) Généralissime des armées vendéennes
» Chien perdu en Vendée besoin d'aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« La vérité vous rendra libre » :: Au jour le jour...-
Sauter vers: